Recherche

Le prix Edouard Branly 2017 récompense deux jeunes chercheurs PSL

Le

Antonin Eddi et Tarik Yefsah, deux jeunes chercheurs qualifiés en sciences physiques recevront le 5 mars le prix Edouard Branly. Une double attribution exceptionnelle pour ce prix récompensant les travaux de recherche de grande qualité effectués dans l’esprit de l’œuvre du savant.

prix Edouard branly 2017

Médecin et physicien français, Edouard Branly a su associer recherche fondamentale et applications et a réalisé en 1890 la première liaison radioélectrique sans fil. Depuis 1990, l’association des amis d’Edouard Branly récompense les travaux de recherches remarquables de jeunes chercheurs dans le domaine des sciences physiques, notamment celui des ondes, avec éventuellement une perspective d'application sociétale.

Le prix Edouard Branly

Doté de 2500€, le prix Edouard Branly a permis de reconnaître des travaux de recherche de grande qualité effectuées dans l’esprit de l’œuvre du savant et dont une part importante du travail doit avoir été effectué en France. Parmi les précédents lauréats sont à noter :

  • 2011 Jérôme Wenger, Institut Fresnel de Marseille (nano-bio photonique)
  • 2012 Myriam Raybaut, département Mesures Physiques de l’ONERA (lasers accordables)
  • 2013 Vincent Jacques Université de Paris Sud et ENS-PSL (nano-magnétisme)
  • 2015 Remy Geiger, Observatoire de Paris-PSL (capteurs inertiels à atomes froids)

Le prix bénéficie pour 2017 du soutien de la Fédération Française des Sociétés Scientifiques (F2S), de la section France des I.E.E.E. (Institute of Electrical and Electronics Engineers) et de l’Association des Amis d’Edouard Branly.

Deux lauréats PSL en 2017

Cette année les candidatures ont été d’un niveau exceptionnel, toutes présentant des travaux de grande qualité avec un fort rayonnement sur le plan national et international. La tâche du jury, composé d’une dizaine de scientifiques français et présidé par le professeur Georges Salmer, a été particulièrement délicate.

Au terme des délibérations, le choix s’est finalement porté sur Messieurs Antonin Eddi (Laboratoire de Physique et Mécanique des milieux Hétérogènes, CNRS et ESPCI Paris-PSL) et Tarik Yefsah (Laboratoire Kastler Brossel, UPMC/ENS-PSL). Une double attribution qui a été guidée par l’impossibilité pratique de les départager au vu des différents critères d’excellence scientifique, d’intérêt des travaux et de reconnaissance par la communauté scientifique.
Si l’on peut noter des différences notables quant au domaine d’activité de chacun des candidats, Antonin Eddi ayant par exemple travaillé sur les ondes de surface en mécanique des fluides et Tarik Yefsah ayant conduit des recherches dans le domaine de la matière quantique diluée, en particulier les gaz bidimensionnels observés à très basse température (100nK), tous deux se révèlent être des expérimentateurs exceptionnels contribuant à bâtir des expériences nouvelles en repoussant très loin les limites techniques des appareillages. Ces expériences contribuent à mettre en évidence des effets physiques nouveaux dans une part importante de leur domaine d’étude et ouvrent de larges perspectives. Et, si l’importance de la mécanique quantique semble évidente dans le domaine de recherche de Tarik Yefsah, Antonin Eddi le rejoint en présentant grâce à des expériences de gouttes rebondissantes sur un liquide une forme particulière de la dualité ondes corpuscules.
 
C’est donc tout naturellement que le jury a souhaité qu’une présentation de leurs travaux soit effectuée en duo le 5 mars à 14h à l’Espace Pierre Gilles de Gennes de l’ESPCI Paris-PSL pour la cérémonie de remise officielle du prix. Celle-ci sera suivie d’une visite du musée Branly à l’Institut Catholique.

 

Les lauréats

Tarik Yefsah est chargé de recherche du CNRS au sein du Laboratoire Kastler Brossel (UPMC/ENS-PSL), depuis le 1er Janvier 2016.
 
Tarik a réalisé ses travaux de thèse dans ce même laboratoire, sous la direction de Jean Dalibard de 2007 à 2011. Après l'obtention de son doctorat, il effectue un séjour post-doctoral au Massachusetts Institute of Technology dans le groupe de Martin Zwierlein. Enfin, après près de quatre années passées au MIT, il rejoint le groupe d'Immanuel Bloch au Max-Planck Munich pendant un an, en tant que chercheur post-doctoral d'abord, puis en tant que chercheur invité. Ses recherches actuelles portent sur les gaz de Fermi ultra-froids en interaction forte.

Antonin Eddi est chargé de recherche au laboratoire PMMH (ESPCI Paris-PSL et CNRS)

Antonin étudie la propagation d'ondes aux interfaces liquides. Il développe une approche expérimentale pour mettre en évidence de nouveaux mécanismes de contrôle des ondes. Ses travaux portent en particulier sur l'étude de l'effet de modifications temporelles des propriétés du milieu (réalisation de miroirs temporels instantanés) et sur le développement d'une approche expérimentale des ondes hydro-élastiques.

 

Retour vers toutes les actualités
En savoir plus

Assistez à la conférence des deux lauréats