Diplôme d'archiviste paléographe

Type de formation : Formation initiale
Niveau de diplôme : Master
Discipline(s) : Archéologie, Archives – Documentation, Droit, Histoire de l'art
Lieu de la formation : Paris
Domaine : Humanités et sciences sociales
Langue d'enseignement : Français
Stage obligatoire
Pré-requis : Licence
Présentation
Admission

La formation, de 3 ans et 9 mois, comprend six semestres de scolarité, mêlant cours et stages dans des institutions de conservation, en France et à l’étranger. Les enseignements à vocation historique et littéraire sont résolument pluridisciplinaires : un élève peut suivre des cours consacrés à des disciplines aussi diverses que l’histoire de l’art, la paléographie et la diplomatique, l’histoire des manuscrits et du livre, l’histoire du droit, les médias contemporains, le latin et la philologie romane, l’archivistique, l’archéologie, etc… Ces enseignements offrent une connaissance critique sans égal des témoignages légués par le passé ou contemporains (textes, images, œuvres d’arts, objets archéologiques…) et constituent un préalable scientifique indispensable aux formations délivrées par l’Institut national du patrimoine (notamment pour la spécialité Archives, mais aussi pour les spécialités Musées ou Monuments historiques et inventaire) ou par l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques.

Le diplôme d’archiviste paléographe implique l’élaboration d’une thèse d’établissement, remise dans les mois suivant la fin de la 3e année et dont la soutenance permet d’obtenir en 4e année le titre d’archiviste paléographe. Cette thèse s’insère dans le cadre d’un programme de recherche plus large, conçu en collaboration avec d’autres établissements universitaires, qui inclut au préalable un mémoire de master 2 et doit déboucher sur une thèse de doctorat.

La formation offre aux étudiants français l’opportunité d’être rémunérés par l’État en tant qu’élève fonctionnaire stagiaire pendant toute leur scolarité et de percevoir un salaire mensuel d’environ 1 200 euros.

Débouchés

Cette formation permet aux étudiants de se préparer à des carrières de responsabilité dans les métiers de la culture. En effet, après leur scolarité à l’École nationale des chartes, la majorité des étudiants complètent leur formation, pendant 18 mois, à l'Institut national du patrimoine pour devenir conservateur du patrimoine (notamment en archives, mais aussi en musées, monuments historiques et inventaire) ou à l'Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques, pour devenir conservateurs des bibliothèques.

D’autres étudiants enfin se destinent à l’enseignement et à la recherche dans les universités ou au CNRS, notamment en prolongeant leur recherche dans le cadre d’une thèse de doctorat.

Concours d'entrée

La réussite au concours d'entrée permet l'accès aux carrières de conservateur du patrimoine, des bibliothèques ou des archives. Le lauréat bénéficie du statut d'élève fonctionnaire stagiaire au cours d'une scolarité de trois ans neuf mois rémunérée par l'État (autour de 1 250 € nets mensuels). Il signe en contrepartie un engagement décennal.

En effet, la scolarité à l’École nationale des chartes (diplôme d’archiviste paléographe) :

  1. conduit chaque année près de la moitié d’une promotion vers le métier de conservateur des bibliothèques, notamment dans le secteur patrimonial, par le biais d’un concours réservé aux chartistes à l’entrée de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (Enssib)
  2. constitue la meilleure préparation au concours de l’Institut national du patrimoine (Inp) pour devenir conservateur d’archives : en 2014, les 6 lauréats du concours de l’Inp dans la spécialité Archives étaient tous chartistes
  3. permet chaque année à plusieurs chartistes de devenir conservateur de musée, ou des monuments historiques et de l’inventaire, après qu’ils ont complété leur formation par une préparation spécifique à l’École du Louvre ou dans une université
  4. offre des connaissances et des compétences indispensables pour une poursuite d’études universitaires vers les carrières de l’enseignement supérieur et de la recherche en histoire, en langues anciennes et en histoire de l’art

Le concours d'entrée à l'École nationale des chartes comprend deux voies de recrutement :

  • le concours d'entrée en première année, principale voie qui permet chaque année à une vingtaine d'élèves de classes préparatoires littéraires (sur environ 200 candidats) de devenir élèves fonctionnaires stagiaires ; les épreuves se rapprochent de celles des ENS.
  • le concours d'entrée en deuxième année, destiné à des étudiants avancés issus de l’université.

Pour avoir le détail des différentes épreuves, cliquer ici.

Contact

etudes@enc-sorbonne.fr


En savoir plus

Trouver votre formation PSL

Par type de diplôme
  • Par type de diplôme
  • Licence
  • Master
  • Bac +6
  • Doctorat
  • Post-doctorat
  • Autre
Par discipline
  • Par discipline
  • Anthropologie
  • Archéologie
  • Archives – Documentation
  • Arts plastiques
  • Astrophysique
  • Banque – Finance – Assurances
  • Biologie
  • Chimie
  • Cinéma
  • Communication-Journalisme
  • Danse
  • Design
  • Droit
  • Economie
  • Entrepreneuriat
  • Etudes aréales
  • Géographie - Géopolitique
  • Gestion - Management
  • Histoire
  • Histoire de l'art
  • Histoire des sciences
  • Humanités numériques
  • Informatique
  • Langues
  • Lettres
  • Marketing
  • Mathématiques
  • Mécanique et matériaux
  • Mode
  • Musique
  • Philosophie
  • Physique
  • Relations internationales
  • Religions
  • Ressources humaines
  • Santé
  • Sciences cognitives
  • Sciences de l’ingénieur
  • Science politique
  • Sciences sociales
  • Sciences de l'univers
  • Sciences du vivant - Environnement
  • Sociologie
  • Théâtre