Web site logo
Paris Sciences et Lettres, une université internationale, au coeur de Paris

Text Resize

A-A A+
Web site logo

Filters

Date Format : 06/2017
Communication

Finale PSL de Ma Thèse en 180 secondes : Portrait de Auderic Maret

03 avril 2017 • 16h22
• PSL
Pour la 3ème année consécutive, l’Université Paris Sciences et Lettres (PSL) participe au concours « Ma thèse en 180 secondes » (MT180). 15 candidats participeront à la finale PSL le 20 avril prochain : découvrez en avant-première leurs portraits ! Aujourd'hui, celui de Auderic Maret, doctorant à l'EHESS.

Auderic Maret présentera son sujet de thèse le 20 avril prochain portant sur "Marseille et sa classe dirigeante à la Renaissance (env. 1460 – env. 1560). D’une principauté méditerranéenne au royaume de France" (sous la direction de Jean Boutier).

Bonjour Auderic. Quel est votre sujet de thèse ?  Comment cette idée vous est-elle venue ?

Je travaille sur l’intégration de la Provence au royaume de France pendant la Renaissance et sur le passage d’un espace politico-culturel lié à la Méditerranée à un espace politico-culturel dominé par le roi de France avec des modèles et des pratiques politiques différents. Il s’agit en fait de passer et de comprendre ce passage qui a été globalement pacifique et qui n’a pas débouché sur des tensions comme dans d’autres pays européens, je pense notamment à l’Espagne qui connaît des tensions en Catalogne en raison de la volonté d’indépendance d’une partie de la population ou bien la volonté de l’Ecosse d’organiser un nouveau référendum sur son indépendance depuis le Brexit.

Généralement, on consulte les historiens pour comprendre les tensions ou les problèmes, j’ai pris le contre-pied en voulant travailler sur les réussites qu’offre l’Histoire, qui constituent en réalité  la partie immergée de l’iceberg, donc la plus importante.

consulter l'intégralité de l'entretien de Auderic Maret sur le site du Collège doctoral de PSL