Web site logo
Paris Sciences et Lettres, une université internationale, au coeur de Paris

Text Resize

A-A A+
Web site logo

Filters

Date Format : 08/2017
Communication

Portrait de Céline Petitgas pour la finale PSL de Ma Thèse en 180 secondes

18 avril 2017 • 15h47
• Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris
Pour la 3ème année consécutive, l’Université Paris Sciences et Lettres (PSL) participe au concours « Ma thèse en 180 secondes » (MT180). 15 candidats participeront à la finale PSL le 20 avril prochain : découvrez en avant-première un extrait de leurs portraits ! A quelques jours de la finale, découvrez le portrait de Céline Petitgas, doctorante à ESPCI Paris.

Céline Petitgas présentera le 20 avril prochain son sujet de thèse portant sur l'"Etude des mécanismes pathogéniques de la Maladie de Lesch-Nyhan en relation avec le système dopaminergique chez un organisme modèle, Drosophila melanogaster" (Sous la direction de Serge Birman et Irène Ceballos-Picot)

Bonjour Céline ! Quel est votre sujet de thèse ? Comment l'idée vous est-elle venue ?

Mon sujet de thèse consiste à identifier les mécanismes (cellulaires et moléculaires) conduisant aux symptômes neurocomportementaux de la maladie de Lesch-Nyhan, une maladie génétique et métabolique rare, ainsi qu’à tenter de reproduire des symptômes de cette maladie chez un organisme modèle, la drosophile. L’idée provient de la rencontre de mes co-directeurs de thèse, les Drs Serge Birman et Irène Ceballos-Picot, spécialistes respectivement de la drosophile et de la maladie de Lesch-Nyhan, qui ont entrepris une collaboration et m’ont immédiatement impliquée dans ce nouveau projet. Ma thèse a pour intérêt final de trouver des moyens thérapeutiques pour soigner les jeunes garçons atteints de cette maladie dramatique, pour lesquels aucun traitement n’existe à ce jour.

Lire l'intégralité de l'entretien sur le site du Collège doctoral de PSL