Web site logo
Paris Sciences et Lettres, une université internationale, au coeur de Paris

Text Resize

A-A A+
Web site logo

Filters

Date Format : 04/2017
Communication

Portrait de Sandrine Tury pour la finale PSL de Ma Thèse en 180 secondes :

06 avril 2017 • 18h11
• Institut Curie
Pour la 3ème année consécutive, l’Université Paris Sciences et Lettres (PSL) participe au concours « Ma thèse en 180 secondes » (MT180). 15 candidats participeront à la finale PSL le 20 avril prochain : découvrez en avant-première un extrait de leurs portraits ! En cette fin de semaine, Sandrine Tury, doctorante à l'Institut Curie.

 

Sandrine Tury présentera le 20 avril prochain son sujet de thèse portant sur les « La privation en fer au moyen de chélateurs de fer pour améliorer l’efficacité de la chimiothérapie dans le traitement des cancers du sein. » ( Sous la direction de Céline Callens).

Bonjour Sandrine ! Quel est votre sujet de thèse ?  Comment cette idée vous est-elle venue ?

La principale limite de la chimiothérapie, un des traitements standards des cancers du sein, est l’apparition rapide de résistances. L’objectif de ma thèse est de montrer que son action pourrait être améliorée si on l’associe avec des médicaments appelés chélateurs de fer dont le rôle est de priver les cellules en fer, carburant indispensable à leur prolifération. Les cellules cancéreuses ont des besoins en fer plus importants que les cellules saines ce qui les rend plus sensibles à la privation en fer. En démontrant sur des cultures de cellules et sur des souris greffées avec des tumeurs humaines que les chélateurs de fer augmentent les bénéfices de la chimiothérapie, j’espère leur donner une nouvelle indication thérapeutique pour les cancers du sein.

Ici, à l’Institut Curie, nous sommes baignés dans l’histoire de la famille Curie. L’humilité, la passion et l’engagement pour la Science de ces éminents scientifiques constituent un modèle de conduite et de respect, source d’inspiration pour construire mon parcours scientifique.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Sandrine Tury sur le site du Collège doctoral PSL